entretien


entretien

entretien [ ɑ̃trətjɛ̃ ] n. m.
XVIe; de entretenir
I
1Vx Moyen d'entretenir; ce qui entretient (un sentiment). « Éternel entretien de haine et de pitié » (P. Corneille).
2Soins, réparations, dépenses qu'exige le maintien (de qqch.) en bon état. Entretien des routes, des ponts, d'un immeuble, d'une voiture, d'une machine. Frais, dépenses d'entretien. Notice d'entretien. Équipe d'entretien. Agent d'entretien (cf. Technicien de surface). Service d'entretien et de réparation assuré après la vente d'un appareil. après-vente. Produits d'entretien : produits ménagers utilisés dans l'entretien de l'intérieur d'un bâtiment.
Ensemble des personnes et des moyens permettant d'assurer la maintenance, les réparations et les travaux courants dans une entreprise industrielle. Travailler à l'entretien. 2. maintenance.
3(1611) Vieilli Ce qui est nécessaire à l'existence matérielle d'un individu, d'une collectivité. « son fils, dont il paie l'entretien et les études » (Henriot). charge.
4Fait de maintenir dans l'état actuel. L'entretien de ses connaissances. Gymnastique d'entretien. Traitement (médical) d'entretien.
II Action d'échanger des paroles avec une ou plusieurs personnes; sujet dont on s'entretient. conversation, discussion. Avoir un entretien avec qqn. Entretien entre deux ( dialogue) , plusieurs interlocuteurs ( colloque, conférence, débat) . Entretien secret. conciliabule. Demander, solliciter, accorder un entretien, un moment d'entretien. audience, entrevue, interview. Entretien particulier. aparté, tête-à-tête. Entretien téléphonique. Sur quoi a porté votre entretien ? Entretien à bâtons rompus. Engager, prolonger un entretien. « Elle collait son oreille à la porte [...] et ne perdait pas un mot de l'entretien » (Romains).
Titre de quelques ouvrages en forme de dialogues. « Entretiens sur la pluralité des mondes habités », de Fontenelle.
Spécialt Réunion de spécialistes. Les entretiens de (l'hôpital) Bichat.

entretien nom masculin (de entretenir) Action de tenir, de conserver en bon état ; travaux, dépenses nécessaires pour y parvenir : Les communes sont chargées de l'entretien des chemins vicinaux. Service chargé de maintenir en état et de réparer le matériel et les installations d'un service, d'une entreprise. Action de subvenir aux besoins matériels de quelqu'un, d'un groupe ; ce qui est nécessaire à leur existence matérielle : L'entretien des troupes. Conversation suivie avec une ou plusieurs personnes ; entrevue : Solliciter un entretien. Partie d'un examen consistant en l'interview d'un candidat, d'un postulant à un emploi. Fonction périodique d'un appareil horaire chargée de maintenir, avec une amplitude égale si possible, le fonctionnement d'un oscillateur (pendule, balancier-spiral, quartz). ● entretien (synonymes) nom masculin (de entretenir) Conversation suivie avec une ou plusieurs personnes ; entrevue
Synonymes :
- causette (familier)
- parlote (familier)

entretien
n. m.
rI./r
d1./d Action de maintenir en bon état; dépense qu'exige cette conservation. L'entretien d'un bâtiment.
d2./d Ce qui est nécessaire à la subsistance, à l'habillement. Dépenses d'entretien.
rII./r Conversation, entrevue. J'aurai un entretien avec mon chef.

I.
⇒ENTRETIEN1, subst. masc.
Action de conserver en état.
A.— [Le compl. désigne un obj. concr.] Action de tenir quelque chose en bon état; p. méton. soins, nettoyages, réparations, apport d'éléments ou de produits nécessaires à cette opération; frais qui en résultent. Entretien d'un bâtiment; immeuble d'un gros entretien; subvenir à l'entretien de. Il [le créancier] doit également, sous peine de dommages et intérêts, pourvoir à l'entretien et aux réparations utiles et nécessaires de l'immeuble (Code civil, 1804, art. 2086, p. 375). Horticulteur chargé de l'entretien des promenades et jardins de la ville (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 211). Cf. aussi aménagement ex. 4 :
1. Je peux mesurer l'entretien de la route à l'absence de cahots. Dans le jour, on voit des équipes territoriales casser les cailloux, combler les ornières, refaire la voie presque sous les roues.
BORDEAUX, Les Derniers jours du fort de Vaux, 1916, p. 89.
SYNT. Entretien d'un domaine, d'un étang, d'un pont, d'un puits, d'une terre; programme, frais d'entretien; payer l'entretien d'une tombe.
1. Soins que requiert la tenue d'un ménage. Entretien d'un local, d'un meuble; tissu d'un entretien facile. Elle laissait [sa chambre] dans la poussière et sans entretien (JOUVE, Paulina, 1925, p. 121). J'avais achevé les menus travaux d'entretien à la maison, lavé, rangé les assiettes (GUÉHENNO, Journal homme 40 ans, 1934, p. 107) :
2. ... la grosse annonce (...), à propos de l'entretien de l'école, c'est : Propreté. Hygiène. Mais il ne s'agit pas que le nettoyage soit réel.
FRAPIÉ, La Maternelle, 1904, p. 222.
Produits d'entretien. Produits nécessaires à l'entretien des sols et objets ménagers (cf. BUTOR, Modif., 1957, p. 89).
2. Opérations de surveillance, réglages, graissages, etc. que nécessite le bon fonctionnement d'un appareil, d'un équipement, d'un véhicule à moteur. Assurer l'entretien; entretien courant; entretien d'un véhicule; notice, service d'entretien. Engagé comme mécanicien de locomotive (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 280).
B.— [Le compl. désigne une pers., une collectivité] Ensemble des biens matériels nécessaires à l'existence d'une pers., d'une collectivité. Entretien d'une famille; entretien de l'armée, entretien de la marine (MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. 63). P. ext. entretien d'une basse-cour, d'une écurie. Le salaire est la dépense qu'exigent l'entretien et la réparation journalière du travailleur (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 213). La fondation et l'entretien d'œuvres sociales, écoles, crèches et hôpitaux (MORAND, Londres, 1933, p. 282).
DR. Entretien de concubine au domicile conjugal. ,,Fait constituant, de la part du mari, le délit d'adultère`` (Code pénal, art. 339 ds CAP. 1936).
Ration d'entretien. Nourriture ne comprenant que le nombre de calories nécessaires au maintien du poids d'un individu. La ration du nourrisson comprend deux parties : une ration d'entretien et une ration de croissance (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 213).
Médication d'entretien. Médication conservant un résultat thérapeutique.
Spéc. [À l'exclusion de la nourriture] Ce qui est nécessaire à l'habillement. Il est obligé de payer la nourriture et l'entretien de ses domestiques (Ac. 1835, 1878). Il donne tant à sa femme et à son fils pour leur entretien (Ac. 1798-1932) :
3. De nouveau, M. Baillehache intervint. Et il leur expliqua que c'était un compte à faire, les gages d'un côté, la nourriture et l'entretien de l'autre. Il avait pris une plume, il essaya d'établir ce compte, sur leurs indications.
ZOLA, La Terre, 1887, p. 389.
C.— Au fig. Maintien dans un état constant d'une acquisition de savoir ou de force. Entretien d'une langue vivante, de sa mémoire, de sa santé, de sa vigueur :
4. Je sais bien qu'avec de la résolution et de l'effort je parviendrais à former mon intelligence à la logique austère, à un certain maniement régulier de mes facultés, à l'entretien suivi des vérités utiles.
M. DE GUÉRIN, Journal intime, 1835, p. 231.
Rem. On relève de l'ensemble des dict., excepté Ac. 1932, ROB., DUB., un synon. vieilli entretènement. Action d'entretenir quelqu'un, de tenir en bon état quelque chose. Il faut beaucoup d'argent pour l'entretènement d'une armée. Il est chargé de l'entretènement du pavé de Paris (Ac. 1798-1878). Quant à notre entretènement, les voies divines y pourvoiront (ARNOUX, Abisag., 1919, p. 243).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. entre-. Étymol. et Hist. Cf. entretien2. Bbg. PERROT (G.). Vocab. milit. Banque Mots. 1972, n° 4, p. 207.
II.
⇒ENTRETIEN2, subst. masc.
A.— Action d'échanger des propos avec une ou plusieurs personnes; conversation suivie sur un sujet. Entretien familier, intime, particulier, secret; doux entretien. Je vous prie de m'accorder un quart d'heure d'entretien, une demi-heure, s'il est possible pour une communication dont vous apprécierez l'importance (BLOY, Journal, 1892, p. 46). Les propos que nous échangions ne différaient que peu, sans doute, des entretiens courants de la bonne compagnie (MILOSZ, Amour. initiation, 1910, p. 59) :
1. ... et ce remords injustifié, qui le rongeait, avait été, bien des fois, entre lui et moi, le sujet d'entretiens à cœur ouvert, qui nous avaient rapprochés mieux que toutes les discussions littéraires.
MARTIN DU GARD, Confidence africaine, 1931, p. 1109.
1. RELIG. Communication avec Dieu. Entretien spirituel, avec le ciel. Spéc. Entretiens spirituels. ,,Discours de piété que les ecclésiastiques font dans certaines assemblées`` (Ac. 1798-1932) :
2. Il [Tillemont] ne conçoit l'examen de conscience que sous la forme d'un entretien avec Dieu, avec le Juge, le Père, le Sauveur dont il réalise très vivement la présence.
BREMOND, Hist. littér. du sentiment relig. en France, t. 4, 1920, p. 261.
2. Conversations directes entre chefs d'État et hommes politiques (ayant un caractère amical). Entretiens diplomatiques. Il m'a été donné d'avoir avec le Président Roosevelt les entretiens les plus confiants et les plus larges (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 655).
3. Conférences entre savants ou spécialistes ayant, au moins à l'origine, un caractère de simplicité. Entretiens de Bichat. Réunion annuelle de médecins créée en 1947 où sont traités les sujets d'actualité médicale (cf. Lar. encyclop. Suppl. 1975, s.v. Bichat).
SYNT. Entretiens philosophiques; doctes entretiens; entretien courtois, galant; long, court entretien; entretien à bâtons rompus; l'entretien tomba sur un tel sujet; le cours, le sujet de l'entretien; quelques minutes, un moment d'entretien; aborder un sujet d'entretien; continuer, poursuivre, prolonger, renouer, reprendre, rompre l'entretien; assister à un entretien.
B.— P. méton.
1. Vieilli. Ce qui fait le sujet de l'entretien. Faire l'entretien du public, de toutes les sociétés (Ac. 1798-1932).
2. Œuvre littéraire ou philosophique qui se présente sous forme de dialogues à l'image de ceux de Platon ou sur un ton familier. Entretien philosophique. Entretiens littéraires ou cours familier de littérature (de Lamartine, 1859). Entretiens dans le tumulte (de G. Duhamel, 1919). La plupart des ouvrages philosophiques des anciens sont des traités ou des dialogues qu'on se représente comme des entretiens écrits (STAËL, Allemagne, t. 3, 1810, p. 316).
Prononc. et Orth. Cf. entretien1. Étymol. et Hist. 1. Ca 1450 « personne avec laquelle on converse » (Myst. Vieil Testament, éd. J. de Rothschild, IX, 5352), emploi isolé; 2. 1481 « échange de paroles » (COQUILLART, Droits nouveaux, éd. M. J. Freeman, 668); 3. 1578 « action de maintenir quelque chose en état » (PONT. DE TYARD, Sec. curieux, f° 95 v° ds GDF. Compl.); 4. 1611 « ce qui est nécessaire à l'entretien d'une personne » (COTGR.). Déverbal de entretenir.
STAT. — Entretien1 et 2. Fréq. abs. littér. :3 165. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 162, b) 3 619; XXe s. : a) 3 032, b) 5 292.
BBG. — RAT (M.). Il n'y a pas de synon. Colloque, conférence, conversation, entretien, symposium. Déf. Lang. fr. 1967, n° 40, pp. 6-9.

entretien [ɑ̃tʀətjɛ̃] n. m.
ÉTYM. V. 1450, sens II.; de entretenir.
———
I
1 Vx. Moyen d'entretenir; ce qui entretient (un sentiment).
1 Ô vous, à ma douleur objet terrible et tendre,
Éternel entretien de haine et de pitié (…)
Corneille, Pompée, V, 1.
2 (1578). Soins, réparations, dépenses qu'exige le maintien de certaines choses en bon état. || Il ne suffit pas d'acheter une machine, il faut prévoir son entretien. || Entretien des routes, des ponts, des bâtiments. || Entretien du linge, d'une voiture, d'une machine agricole. || Entretien courant. || Notice d'entretien. || Service d'entretien et de réparation assuré après la vente d'un appareil. Après-vente (service). || Assurer l'entretien d'une tombe. || Je n'achèterai pas cette propriété, elle demande trop d'entretien. || Frais d'entretien. || Travaux d'entretien. || Produits d'entretien : produits ménagers utilisés dans l'entretien des meubles, de l'intérieur d'un logement.
2 Les de Saint-Papoul avaient pris l'habitude de considérer que les revenus de leurs domaines devaient tout au plus couvrir les dépenses qu'ils étaient amenés à y faire pour leur séjour de vacances, l'entretien du château et des bâtiments, le salaire des jardiniers et gardes-chasse, les soins donnés au petit vignoble, les impôts.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XI, p. 145.
3 (1611). Ce qui est nécessaire à l'existence matérielle d'un individu, d'une collectivité; fait de pourvoir à ces besoins. || Les parents doivent assurer l'entretien de leurs enfants (→ Contribuer, cit. 4 et 5). || Sa femme touche une partie des revenus pour son entretien personnel. Besoin (cit. 16).
L'entretien de l'armée, de la police, des fonctionnaires est à la charge des contribuables (→ Contribution, cit. 1).Ration d'entretien, juste suffisante pour conserver à l'individu son poids.
3 De toutes les dépenses de la république, l'entretien de l'armée de la couronne est la plus considérable, et certainement les services que rend cette armée ne sont pas proportionnés à ce qu'elle coûte.
Rousseau, le Gouvernement de Pologne, XII.
4 Lamartine, dès ce jour, a pris en main l'éducation, la formation spirituelle, le soin de l'établissement de son fils, dont il paie l'entretien et les études.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 127.
4 Fait de maintenir qqch. dans un certain état. || L'entretien de ses connaissances, de sa santé. || Gymnastique d'entretien.
———
II (1481; « personne avec qui on converse », v. 1450; correspond à entretenir III., 2. et à s'entretenir, B.). Action d'échanger des paroles avec une ou plusieurs personnes; sujet dont on s'entretient. Causerie, conversation, discussion. || Avoir un entretien avec qqn. || Entretien entre deux ( Dialogue), plusieurs interlocuteurs. Colloque, conférence. || Entretien secret. Conciliabule. || Demander, accorder un entretien, un moment d'entretien. Audience, entrevue, interview. || Entretien familier. || Entretien particulier. Aparté, tête-à-tête; → Babil, cit. 5. || Doux (cit. 17) entretiens. || Entretien furtif. Chuchotement. || Provoquer, ménager, rechercher, fuir, amorcer, engager, prolonger un entretien. || Briser, interrompre, rompre, clore, terminer, renouer un entretien. || Couper court, mettre fin à un entretien. || Surprendre un entretien confidentiel. || Troubler un entretien. || Sujet de l'entretien. || Sur quoi a porté votre entretien ? || Cette question a fait l'objet de notre entretien. || Faire tomber l'entretien sur qqn, sur qqch. || Entretien à bâtons rompus. || Entretien aimable, cordial, à cœur ouvert, cœur à cœur. || Entretien sérieux. || Doctes entretiens (→ Affaire, cit. 13). || Entretien animé, passionné, languissant.
5 (Je soutiens) Qu'il faut de tout aux entretiens (…)
La Fontaine, Fables, X, 1 (→ Abeille, cit. 10).
6 — Brisons, Madame, un pareil entretien (…)
Molière, le Misanthrope, III, 4.
7 (…) tout ce qui se dit de froid, de vain et de puéril dans les entretiens ordinaires (…)
La Bruyère, les Caractères, V, 5 (→ Attention, cit. 10).
8 L'esprit de la conversation consiste bien moins à en montrer beaucoup qu'à en faire trouver aux autres : celui qui sort de votre entretien content de soi et de son esprit, l'est de vous parfaitement. Les hommes n'aiment point à vous admirer, ils veulent plaire; ils cherchent moins à être instruits, et même réjouis, qu'à être goûtés et applaudis; et le plaisir le plus délicat est de faire celui d'autrui.
La Bruyère, les Caractères, V, 16.
9 Quand deux interlocuteurs en sont sur des sujets pareils, c'est-à-dire que chacun d'eux s'explique, se dresse, se hausse, se monte, et à chaque parole, donne un tour de cric qui le dirige vers le ciel, l'entretien passionne et n'est pas près de finir.
A. de Gobineau, les Pléiades, II, IX.
10 Elle collait son oreille à la porte de communication, et ne perdait pas un mot de l'entretien.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVIII, p. 245.
Entretiens littéraires, politiques, diplomatiques, philosophiques, religieux.Titre de certains ouvrages en forme de dialogues. || Entretiens spirituels. || Les Entretiens, d'Érasme. || Entretiens sur la pluralité des mondes habités, de Fontenelle.
Spécialt. Colloque, réunion de spécialistes. || Les entretiens de (l'hôpital) Bichat.
Vx. Sujet de la conversation.Au plur. Propos (d'un interlocuteur).
11 (…) tous ses entretiens
Ne sont que de chevaux, d'équipage et de chiens (…)
Molière, le Misanthrope, II, 4.
Vx. || Faire, devenir, être… l'entretien de (personnes, groupe), le sujet de l'entretien. || Cette personne, cet événement fit l'entretien de la réunion (→ Faire les frais de…).
12 (…) vous fîtes l'entretien de plus de la moitié du dîner.
Racine, Correspondance, 66, Boileau, 25 juil. 1687.
13 (…) une matière qui, depuis quatre jours, fait presque l'entretien de toutes les maisons de Paris (…)
Molière, Critique de l'École des femmes, 5.
14 Et ce triomphe heureux qui s'en va devenir
L'éternel entretien des siècles à venir (…)
Racine, Iphigénie, I, 5.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • entretien — Entretien. s. m. v. Entretenement. Il depense tant pour l entretien de sa maison, de son jardin. fournir à l entretien d une garnison, d une armée. ce bastiment est de grand entretien. il donne tant à son fils pour son entretien. Entretien,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • entretien — ENTRETIEN. sub. masc. Subsistance; ce qu on donne à quelqu un pour vivre et pour s habiller. Il dépense tant pour l entretien de sa maison. Fournir à l entretien d une garnison, d une armée. f♛/b] Il signifie aussi Ce que l on dépense pour… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Entretien — (fr., spr. Angtretiäng), 1) Unterhalt; 2) Unterhaltung, Gespräch; daher Entreteniren, unterhalten …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Entretien — (franz., spr. angtr tjäng), Unterhalt, Erhaltung, Instandhaltung; Unterhaltung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • entretien — Entretien, quand deux personnes s entretiennent de paroles de bonne grace …   Thresor de la langue françoyse

  • entretien — (an tre tiin) s. m. 1°   Action d entretenir, de maintenir, de conserver. Ne se dit guère en ce sens que dans le langage élevé et poétique. •   Ô vous à ma douleur objet terrible et tendre, Éternel entretien de haine et de pitié, CORN. Pomp. v, 1 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENTRETIEN — s. m. Ce qui est nécessaire pour la subsistance et les autres besoins de la vie. Il n épargne rien pour l entretien de ses enfants. Il dépense tant pour l entretien de sa maison. Fournir à l entretien d une garnison, d une armée.   Il signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENTRETIEN — n. m. Le soin qu’on prend de maintenir une chose en état et la Dépense que ce soin exige. L’entretien d’un bâtiment. L’entretien de la toiture. Ce bâtiment est de grand entretien, d’un grand entretien. L’entretien du linge. Dépenses, frais,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Entretien — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Entretien », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) L entretien semi directif dans les sciences… …   Wikipédia en Français

  • entretien — priežiūra statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. maintenance; monitoring; service; servicing vok. Bedienung, f; Betreuung, f; Dienstleistung, f; Unterhaltung, f; Wartung, f rus. обслуживание, n; техническое обслуживание, n pranc.… …   Automatikos terminų žodynas